La Restauration du Moulin

Bref rappel historique

Le 11 février 1337, Raymond de Toulouse, procureur du roi de Majorque Jacques III, autorisait Jacques Armengald de Collioure à construire et exploiter un moulin à vent sur le lieu dit « Cortina ».

Ce moulin-tour, qui fut probablement un des premiers moulins à vent de Catalogne Nord, fonctionnera à ses débuts comme moulin à grains. Par la suite, il sera transformé en moulin à huile.

Pendant les périodes troubles des guerres franco-espagnoles des 17° et 18° siècles, nous perdons sa trace faute d’archives le concernant.

Nous retrouverons au 19° siècle les noms des divers propriétaires l’ayant exploité.

Actuellement, ce moulin, le dernier des trois moulins ayant fonctionné à Collioure, appartient à la Ville.
La municipalité de Collioure en a entrepris la restauration en 2001.

La Restauration du Moulin

La société Vilmor de Perpignan, a procédé à la réhabilitation du fût en schiste.
Bernard Garibal, de Lautrec (Tarn), a créé la charpente, la couverture et le mécanisme de menuiserie, jusqu’aux poutres sculptées.

Les clichés du diaporama sont l’oeuvre de Francis, membre du bureau. Ces photos sont prises sans correction ni retouche, telles qu’elles sont affichées au moulin de la Cortina.

Nullam commodo consectetur Praesent lectus nec ut ipsum