Collioure et ses Moulins

Le Moulin de La Cortina à Collioure.

La photo ci-dessous, prise depuis le parking du glacis, illustre en partie, l’exceptionnelle richesse du patrimoine architectural colliourenc.
En bas à droite, l’ancienne église du couvent des Dominicains, en bas au centre le musée d’Art moderne de Collioure.
Et… « plein cadre » le moulin de la Cortina.

Vue du moulin de Collioure depuis le château royal

Le moulin de Collioure

Collioure est l’une des plus anciennes cités du Roussillon, connue des navigateurs phocéens, grecs et romains. Sa situation particulière, en bord de Méditerranée (grand port de commerce de l’antiquité jusqu’au moyen-âge), abritée par ses collines, elles mêmes dominées par la chaine des Albères, explique son rôle clé pendant près de deux millénaires et par conséquent les convoitises dont elle fut l’objet.

Le nombre considérable d’ouvrages militaires érigés au fil des siècles en est le témoignage.

Les autres Moulins de Collioure

Si le présent site est dédié au plus ancien d’entre eux, celui de la « Cortina » (XIVème siècle), d’autres moulins ont été répertoriés.
Parmi ceux-ci:

L’un situé dans la vallée du Douy,

Et dont quelques vestiges sont encore visibles dans une propriété privée.

Mais aussi sur les hauteurs de Collioure,

Au « Pla de les Forques » sur la colline située au Nord-Ouest de Collioure. Ce dernier fut transformé en fort: « Le Fort Rond », composant avec « Le Fort Carré » (construit dans un deuxième temps) un ensemble de batteries, ayant pour but de protéger les fortifications existantes, ces dernières étant devenues plus vulnérables compte tenu des progrès de l’artillerie.

libero. Sed Curabitur Praesent ipsum venenatis, commodo in mi, pulvinar vel,